VISA pour l’image 2019

Visa pour l’image, le plus important festival international dédié au photojournalisme, a débuté sa 31ème édition le 31 août et se terminera le 15 septembre 2019. On peut y retrouver des expositions accueillant plus d’un millier de photographies, des projections, des échanges, des rencontres et conférences avec des photographes et professionnels de l’image.

Les soirées projection retracent les événements les plus marquants de septembre 2019 à août 2020. Chaque soir, du lundi au samedi, les projections débutent par une « chronologie » retraçant deux mois d’actualité de l’année écoulée. Sont ensuite développés différents sujets et points de vue liés aux faits de société, aux conflits, ceux dont on parle et ceux que l’on tait, aux différents constats de l’état du Monde.

5 projecteurs 1920×1200 pour 4800x1600px couvrant un écran de 24m de long par 6m de haut.

Prestataire : Magnum / Réalisation : Artslide / Ingénierie Watchout : Phosphène

 

IGS

Remise de diplôme de grandes écoles de commerces au Zenith de Paris. Double projection softée sur un écran de 25m de base par 8m de haut. Les acquisitions Power point (main et spare) sont réalisées en NDI et le retour réal vidéo est diffusé via des cartes d’acquisitions SDI.

Mémorial australien

Le Sir John Monash Centre – SJMC – à Villers Bretonneux devient le premier musée au monde à dépasser le milliard de pixels en additionnant tous les écrans et les projections.

60 serveurs WATCHOUT V6 à 4 sorties 4k à 50 Hz par serveur. 12 vidéo projecteurs, 400 écrans

CONCEPT

Plus gros investissement du gouvernement australien en dehors de ses frontières, 100 millions de dollars australiens (63,5 millions d’euros) ont été investis pour les 110 000 visiteurs attendus chaque année.

Il aura fallu 4 ans pour construire ce bâtiment à l’architecture moderne équipé de matériel à la pointe de la technologie. L’association des reliques de l’époque avec des installations audiovisuelles innovantes crée une expérience déroutante en plongeant le public au cœur de l’Histoire et de leurs propres émotions. Le musée propose un parcours basé sur une application smartphone utilisant la géolocalisation par Beacon. L’utilisation d’un device personnel* en parallèle des murs d’écrans immerge chaque visiteur dans l’histoire de chaque soldat et l’expérience vécue devient unique et personnalisée.

La pièce maîtresse – la salle immersive – se trouve au centre du musée et le film 360° qui y est diffusé propulse les visiteurs au cœur de l’action. 186 écrans recouvrent les murs et le plafond de cette pièce rectangulaire créant ainsi un mur de 385 millions de pixels ! Quelques ouvertures ont été laissées pour les éclairages mobiles, les haut-parleurs et les dispositifs d’effets spéciaux. Toutes les techniques militaires de l’époque y sont représentées : armes à feu, grenades, tanks, gaz mortels. Le réalisateur Peter Jackson a même mis sa collection d’avions et de bolides d’époque à contribution dans des décors en partie filmés en Nouvelle-Zélande.

Le choix d’utiliser WATCHOUT pour gérer les nombreux murs d’écrans du musée présente un avantage indéniable en termes d’agilité.
En effet, tous les rushs du show de la salle immersive ont été ingérés (ingest) directement dans le logiciel après l’étalonnage. Les graphistes ont pu faire le montage en temps réel directement dans la salle pour obtenir le rendu qu’ils souhaitaient. La gestion d’un nombre illimité de layers et de timelines, le travail en live de la timeline à la diffusion ainsi que les performances des serveurs VIDEMUS Pro Quad ont été très appréciés par les graphistes.

Formation Watchout 16 au 20 Avril 2018

watchout_formation_1200x628.jpg

Contactez-moi ou inscrivez vous vite sur le site d’Oliverdy pour participer à la formation Watchout.

Mise en place de dossier en lien avec des organismes comme l’AFDAS.

Objectif de la formation :

  • Être compétent dans la fonction d’opérateur Watchout V6.
  • Savoir intégrer, modifier et animer des médias vidéo, mesh, images et sons dans un univers 3D.
  • Programmer et automatiser la diffusion d’un spectacle.
  • Pouvoir utiliser facilement tous les composants du logiciel
  • Savoir raccorder et paramétrer les éléments techniques reliés au système Watchout.